Menu
La Chapelle-la-Reine (77) / Réhabilitation de 189 logements et construction d'une chaufferie biomasse. La Chapelle-la-Reine (77) / Réhabilitation de 189 logements et construction d'une chaufferie biomasse. La Chapelle-la-Reine (77) / Réhabilitation de 189 logements et construction d'une chaufferie biomasse. La Chapelle-la-Reine (77) / Réhabilitation de 189 logements et construction d'une chaufferie biomasse. La Chapelle-la-Reine (77) / Réhabilitation de 189 logements et construction d'une chaufferie biomasse.

La Chapelle-la-Reine (77) / Réhabilitation de 189 logements et construction d’une chaufferie biomasse.

La chaufferie bois est un projet qui s’inscrit dans le cadre d’une opération de réhabilitation énergetique de 189 logements gérés par l’OPH 77 sis à la Chapelle-la-Reine.

L’ensemble de logements rénovés s’inscrit dans un territoire où les constructions disséminées peinent à exister dans un paysage très présent. Les volumes simples des bâtiments s’intègrent parfaitement dans le grand paysage du Gâtinais.

La chaufferie sera positionnée rue de Villionne. Le bâti, le long de la voie de desserte n’offre pas une structuration suffisante pour qu’une nouvelle construction, de taille réduite, s’y insère harmonieusement, ne participe d’une volonté d’alignement ou de gabarit. A l’opposé, le grand espace central autour duquel s’organisent les logements de l’OPH, s’ouvre librement sur le grand paysage que nous avons souhaité préserver.

Deux voiles parallèles, profilés par les talus rejoignant le sol naturel et dont l’un constitue la façade, maintiennent le volume de la chaufferie. La cour dissimulant la zone d’approvisionnement se glisse entre ces deux voiles. Le plancher haut est réalisé, dans le prolongement du mouvement de terre, en terrasse plantée. Dans le voile de béton matricé et teinté de la façade, une large baie vitrée, éclaire et révèle l’intérieur de la chaufferie. Un clin de bois à clairevoie la protège.